IDEMIA ID4Africa

Pourquoi les identités de confiance sont-elles essentielles pour une croissance économique et sociale durable en Afrique ?

Identité Civile
  • Les pays africains désirent fournir une identité légale à tous leurs citoyens pour soutenir et accélérer leur développement
  • La mise en place d'un écosystème national de gestion intégrée de l'identité représente la meilleure solution pour offrir à tous et de façon pérenne, une identité légale fiable et digne de confiance.
  • Les retombées positives d’un écosystème de gestion intégrée de l'identité nationale en Afrique dépassent les frontières nationales.

Posséder une identité de confiance est l'un des droits fondamentaux de tout individu, quels que soient son origine ou son statut social. Aujourd'hui, 1,1 milliard de personnes dans le monde n'ont aucune forme d'identité légale, physique ou digitale, reconnue par un État. L'ONU s'est donnée comme priorité d’attribuer à chaque être humain sur terre une identité légale d'ici 2030 et IDEMIA est là pour soutenir les gouvernements dans la réalisation de cet objectif. Cette question touche de manière disproportionnée les femmes et les enfants des zones rurales pauvres d'Afrique, mais le continent change rapidement.

L'Afrique est en pleine transition

Aujourd'hui, l'identité légale est au cœur des préoccupations de nombreux pays d'Afrique. L'inscription des citoyens au registre national de la population est fondamentale à bien des niveaux, notamment pour assurer des élections justes et équitables, veiller à ce que toutes les aides sociales soient perçues par leurs ayants droit, limiter la fraude, soutenir le développement et la croissance économique, définir et étayer les décisions macroéconomiques et pour bien d’autres raisons encore. Or actuellement, seuls quelques pays disposent d'un registre national de la population et une majorité de citoyens sont dépourvus d’une identité légale. La Banque mondiale souligne pourtant l’importance d’attribuer des identités légales à l’ensemble de la population mondiale pour soutenir le développement économique, en particulier en Afrique.

La solution réside dans un écosystème de gestion intégrée des identités

Pour y parvenir, nous devons créer un système national de gestion des identités capable d’attribuer une identité légale à chaque citoyen dès sa naissance et pour toute sa vie. En d'autres termes, nous devons construire une passerelle entre l'état civil, qui enregistre les événements de vie (naissance/décès, mariage/divorce), le registre national de la population, qui fournit aux individus leur identité légale unique et les registres fonctionnels, qui utilisent une identité pour différentes applications comme la délivrance de passeports, l’élaboration de listes électorales, etc. Fiable et maintenue à jour, cette infrastructure doit pouvoir garantir à chaque personne une identité unique et vérifiable d’un registre à l’autre. Partant du principe que l'identité biologique d’une personne est irréfutable, la biométrie s’avère être un outil très efficace pour établir un tel système. Elle est le socle d’un écosystème de gestion des identités de confiance qui permettra d’assurer la fiabilité et la sécurité de la gestion des informations, et ainsi de prévenir la fraude. L’importance des aspects démographiques doit également être prise en considération et, à ce titre, l’utilisation d’appareils mobiles s’impose pour pouvoir enregistrer les populations jusque dans les zones les plus reculées.

Avantages nationaux d'un système robuste de gestion des identités

Quels que soient notre lieu de résidence ou notre statut social, nous devrions tous avoir droit à une identité légale nous autorisant l’accès au vote, à l'éducation, aux soins, aux services financiers et aux prestations sociales. La création d'un écosystème de gestion intégrée de l'identité favorise un processus électoral démocratique juste et équitable, et contribue à une administration efficace qui accorde aux citoyens les droits et avantages qui leur appartiennent en même temps que des documents d'identité (cartes d'identité, permis de conduire, passeports, cartes de résident, cartes grises etc.). Sur de telles bases, les gouvernements et les responsables politiques peuvent non seulement vérifier les identités mais aussi collecter des données fiables en vue d'améliorer la qualité de vie de leurs concitoyens. L'identification légale facilite également l'ouverture de comptes bancaires, la souscription d'abonnements mobiles ou de contrats d'assurance et l’accès à une multitude d’autres services favorables à la croissance de l’économie et des infrastructures.

Avantages au-delà des frontières d'un écosystème identitaire fiable

Un système de gestion des frontières relié à un écosystème national d'identification intégré permet de fournir des identités robustes, fiables et dignes de confiance à l'ensemble de la population présente sur le territoire (citoyens, mais aussi résidents et visiteurs). À l’échelle internationale, un pays capable de démontrer sa capacité à contrôler et gérer l’identité des personnes qui entrent ou sortent de son territoire envoie un message rassurant et source de confiance au reste du monde. De cette maîtrise résulte une augmentation des voyages internationaux, du commerce et de la croissance économique. Les gouvernements voient aussi leurs processus administratifs simplifiés, en limitant les tâches redondantes en matière de gestion des identités. La gestion intégrée augmente également la fiabilité et la précision des données et, par conséquent, améliore de façon spectaculaire les opérations de sécurité territoriale et la protection des frontières. Pour les voyageurs, les avantages sont évidents : les demandes de visas, les systèmes d'entrée et sortie au niveau des frontières terrestres, maritimes et aériennes, et l’éventuelle mise en place de portiques électroniques sont plus faciles à gérer et, de fait, leur deviennent plus facilement accessibles. Une expérience de voyage conviviale est la meilleure publicité qu'un pays puisse offrir à ses visiteurs, nouveaux ou réguliers, ainsi qu’à ses citoyens se rendant à l'étranger.

Chez IDEMIA, nous sommes convaincus que le fait de fournir une identité légale à tous, la capacité à gérer de façon pérenne leur écosystème identitaire et à y associer un contrôle efficace des frontières, sont fondamentaux pour la plupart des pays africains dans la poursuite de leur développement. Nous nous engageons à les soutenir tout au long de leur parcours pour faire de cette ambition une réalité.