Première mondiale : les douanes néo-zélandaises testent les nouveaux kiosques automatiques de Safran Identity & Security

Une nouvelle solution pour le passage aux frontières, développée par Safran Identity & Security (ex Morpho), est actuellement testée par les douanes néo-zélandaises lors des départs à l'aéroport de Christchurch. Cette solution étend aux familles, groupes et voyageurs accompagnés la possibilité d’effectuer des contrôles automatisés.

Sécurité Publique

Auparavant, les familles ayant des enfants de moins de 12 ans et les voyageurs accompagnés ne pouvaient pas utiliser les e-Gates automatisés et devaient se rendre au guichet pour les contrôles douaniers et d'immigration.

La solution Family Processing est un kiosque en libre-service qui s'intègre aux systèmes existants et permet à ces groupes de personnes d'effectuer leur passage à la frontière de manière plus simple et plus fluide.

Le kiosque vérifie l'identité des passagers grâce à la reconnaissance faciale. Il ne comporte que des parties fixes et les caméras peuvent photographier des passagers de 1 mètre à 2,1 mètres. Une interface tactile permet de répondre aux questions obligatoires habituelles et les parents peuvent répondre à la place de leurs enfants. 

C'est une belle opportunité de pouvoir tester ce nouveau système en Nouvelle-Zélande. Les douanes s'engagent à offrir une expérience agréable aux voyageurs et ces essais permettront d'évaluer la possibilité d'introduire un passage automatisé pour les familles.

Le ministre néo-zélandais des douanes, Nicky Wagner

Tim Ferris, directeur général de Morpho Australasia a ajouté: «Cette innovation fait partie de nos solutions de contrôle frontalier de nouvelle génération. Etant parent moi-même, j'étais heureux que l'on trouve un moyen pour les familles de passer la frontière de manière automatique sans séparer les enfants des parents. Nous sommes ravis que le service des douanes néo-zélandais, engagé dans un processus d'amélioration continue, nous aide à tester cette première mondiale. »

OT-Morpho devient IDEMIA, le leader des identités de confiance dans un monde de plus en plus digital, et a l’ambition de donner aux citoyens comme aux consommateurs, la possibilité d’interagir, de payer, de se connecter, de voyager et de voter en tirant profit d’un environnement désormais connecté.
Sécuriser notre identité est devenu essentiel dans le monde dans lequel nous vivons. En nous engageant pour l’Identité Augmentée, nous réinventons notre manière de penser, de produire, d’utiliser et de protéger cet atout, que ce soit pour les individus ou pour les objets. Nous assurons la confiance et le respect de la vie privée en garantissant que l’ensemble des transactions soient sécurisées, authentifiées et vérifiables pour des clients internationaux des secteurs financiers, des télécommunications, de l’identité, de la sécurité et de l’Internet des Objets.

Avec près de 3 milliards d’euros de chiffres d’affaires, IDEMIA est le résultat de la fusion entre OT (Oberthur Technologies) et Safran Identity & Security (Morpho). Cette nouvelle entreprise compte 14 000 employés de plus de 80 nationalités et sert des clients dans plus de 180 pays.

Votre contact presse.