Cartes de transport EMV : l’avenir des transports publics

En combinant les avantages des cartes de transport traditionnelles (système en circuit fermé) et des cartes bancaires (système EMV en circuit ouvert), les cartes de transport EMV facilitent la vie des usagers et des opérateurs de transport.

Le paysage actuel des transports publics

Avec le paiement EMV en circuit ouvert, le voyageur n’a qu’à passer sa carte bancaire EMV sans contact près d’un terminal pour régler son trajet. Ce mode de paiement a bénéficié du développement de la billetterie sur mobile et de l’adoption de la technologie sans contact. Plus de 100 villes l’acceptent déjà et environ 150 cherchent à passer à des solutions en circuit ouvert.

Cependant, les cartes de transport conventionnelles en circuit fermé ne sont pas encore appelées à disparaître. En effet, elles sont indispensables à bien des égards. Tout d’abord, pour la gestion des abonnements des clients. Avec le paiement EMV en circuit ouvert, il n’est pas possible d’identifier l’usager, seulement sa carte bancaire. Cela permet à l’utilisateur de payer des tickets à l’unité ou à la journée, mais pas de bénéficier des avantages d’un abonnement. La carte en circuit fermé reste indispensable pour proposer aux usagers du réseau de transport l’offre la plus adaptée à leurs besoins. De plus, elle reste l’emblème du réseau : une composante importante pour l’image de marque de l’opérateur de transport.

Un seul produit permet de combiner les avantages des deux systèmes (utilisation de l’EMV en circuit fermé et en circuit ouvert) : la carte de transport EMV.

Une carte de transport EMV, c’est quoi ?

Les cartes de transport EMV sont des cartes de contrôle d’accès sans contact, utilisant la technologie de la White Label Alliance pour garantir une expérience client optimale, alliant facilité d’usage et fiabilité à une sécurité de premier ordre.

Pour les opérateurs de transport, adopter un système EMV White Label présente l’avantage de rationaliser leur infrastructure et d’utiliser une seule technologie au lieu de deux minimum: une pour les systèmes en circuit ouvert (cartes bancaires EMV) et une autre pour les systèmes en circuit fermé (cartes de transport MIFARE®, Calypso® ou Cipurse™). Cette synergie génère des économies tant au niveau des services de support que de l’infrastructure. De plus, elle fait des opérateurs de transport les propriétaires de leur système de paiement.

L’infrastructure des cartes de transport EMV permet également l’Account-Based Ticketing (ABT), un système de gestion des tickets sur la base d’un compte où les titres de transport sont associés à un token dans un back-office. Avec cette approche, la gestion des tickets ne se fait plus au niveau de la carte. Autrement dit, les cartes de transport EMV contiennent seulement le token d’identification sécurisé, tandis que les billets achetés par les clients sont stockés et associés à ce token dans leurs comptes en back-office. L’identification et l’authentification des passagers sont garanties par la sécurité EMV intégrée. En outre, la technologie EMV, déjà largement déployée dans les systèmes de paiement digitaux, est compatible avec tous les supports : cartes, wearables, smartphone, etc.

Avantages pour les opérateurs et les utilisateurs

Comme expliqué précédemment, en remplaçant leur ancienne infrastructure, les opérateurs de transport public réduisent les coûts de maintenance et économisent du temps et des ressources. De plus, les cartes de transport EMV leur offrent la flexibilité d’une technologie standard ouverte. La souplesse des normes ouvertes permet une mise sur le marché rapide dès qu’un contributeur présente un nouveau développement et peut faciliter le recours à des sources multiples, ce qui permet de se prémunir des difficultés d’approvisionnement. Enfin, avec la carte de transport EMV, les opérateurs de transport peuvent tirer parti de tous les avantages de la technologie EMV tout en continuant à promouvoir leur marque auprès de leurs clients. Tout comme leur ancienne carte en circuit fermé, la carte de transport EMV permet aux opérateurs de fidéliser leurs usagers avec une carte physique ou digitale qui reflète leurs couleurs et leurs valeurs, et de leur proposer les meilleurs tarifs en fonction de leurs besoins de déplacement.

Comme indiqué plus haut, l’infrastructure EMV présente l’avantage de permettre aux usagers occasionnels de se servir de leur carte de paiement pour emprunter les transports publics dans des lieux où ils ne font que passer. Quant aux usagers réguliers, les cartes de transport EMV leur offrent une expérience client fluide en prenant en charge les services de billetterie mobile. La digitalisation des cartes EMV permet aux usagers d’avoir leur carte de transport sur leurs smartphones (notamment via Apple Pay, ce qui n’est pas possible avec les cartes de transport conventionnelles en circuit fermé) et de les utiliser en cas de perte ou d’oubli de leurs cartes physiques, par exemple.

Des cartes de transport EMV pour le réseau de transport de Stockholm

Storstockholms Lokaltrafik (SL) a décidé de passer à la technologie EMV, devenant ainsi le tout premier opérateur de transport public à adopter une carte s’appuyant sur le standard EMV White Label.

Après avoir déployé le paiement EMV en circuit ouvert sur son réseau, SL a décidé de tirer parti de cette mise à niveau de son infrastructure pour toutes ses cartes de voyage. Le choix de la solution EMV White Label pour ses cartes de transport en circuit fermé était donc la prochaine étape évidente pour tirer pleinement parti de son investissement.

SL n’a pas eu à investir dans une infrastructure supplémentaire, car elle prenait déjà en charge le paiement EMV en circuit ouvert avec des noyaux JCB, à la base d’une infrastructure de billetterie basée sur des comptes. La possibilité de fournir des cartes de transport EMV dans les portefeuilles digitaux des principaux fabricants de smartphones est devenue une fonctionnalité très appréciée des usagers suédois. A l’avenir SL prévoit de supprimer l’infrastructure existante pour permettre à ses clients d’adopter pleinement la carte de transport EMV.

Le réseau de transport de Stockholm a ainsi fait de l’EMV White Label la nouvelle norme dominante dans le secteur du transport public nordique, ouvrant la voie à d’autres opérateurs de transport.

La mobilité en tant que service (MaaS)

En facilitant la digitalisation et en développant l’interopérabilité, les cartes de transport EMV contribuent au développement du MaaS (Mobility as a Service) qui consiste à regrouper toutes les interactions avec différents opérateurs de transport via une même application mobile. En effet, le système peut simplifier la mise en œuvre de solutions digitales multimodales pour des trajets d’un point à A à un point B, lesquelles simplifieront la vie des consommateurs comme des opérateurs de transport, en façonnant un avenir où les transports seront toujours plus fluides.

Sources:
Mobility Payments, Special Report: Interest Grows in ‘White-Label EMV’ for Closed-Loop Transit Cards – Mobility Payments, Octobre 2021
ABI Research, Contactless Ticketing, Mars 2022

Unlock the future of urban mobility
Unlock the future of urban mobility
IDEMIA
IDEMIA

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez nos principales actualités et suivez les tendances de nos marchés en vous abonnant à notre newsletter.

En cliquant sur le bouton «Je m'inscris», vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité d'IDEMIA et que vous consentez au traitement de vos données personnelles tel que décrit.

Votre adresse e-mail sera utilisée exclusivement par IDEMIA pour vous envoyer des newsletters. Conformément à la loi, vous disposez de droits d'accès, de rectification et de suppression de vos données personnelles, ainsi que d'opposition à leur traitement, en écrivant à dpo@idemia.com.