Empreintes biométriques

Ouvrir le champ des possibles grâce à la biométrie

  • Les données biométriques prennent aujourd'hui de nombreuses formes pour simplifier et sécuriser notre vie quotidienne.
  • L'empreinte digitale était la forme première d'identification biométrique et demeure la plus utilisée aujourd'hui, mais la reconnaissance faciale connaît elle-aussi un bel essor.
  • Dans certaines circonstances, une vérification multi-biométrique est nécessaire pour renforcer la fiabilité de la reconnaissance en combinant, par exemple, celle des empreintes digitales avec celle de l'iris ou du visage.

Vincent Bouatou, Director Innovation Lab at IDEMIA

La biométrie s'est invitée dans de nombreuses facettes de notre vie. Si vous avez déverrouillé votre smartphone à l'aide de vos empreintes digitales, passé une frontière ou même arpenté les rues d’une ville connectée, la biométrie fait partie intégrante de votre vie, et elle a très probablement déjà contribué à la simplifier ou à la sécuriser d’une façon ou d’une autre.
Vincent BOUATOU, Directeur de l’Innovation Lab chez IDEMIA

Tout a commencé avec les empreintes digitales

Nos empreintes sont uniques et demeurent inchangées tout au long de notre vie, peu importe que nous grandissions, vieillissions, prenions ou perdions du poids, elles ne changent pas (on ne peut pas en dire autant de notre photo d'identité). Voici donc la raison pour laquelle l’histoire de la biométrie a commencé avec la collecte des empreintes et leur utilisation. Pendant des années, la police a recueilli les empreintes digitales laissées sur les lieux d'un crime pour comparer ces preuves à une base de données de potentiels suspects. Dans ce domaine la technologie biométrique a connu une énorme révolution ces dernières années, alimentée en grande partie par la digitalisation. Grâce aux outils d'enquête vidéo, les experts de la police peuvent désormais aussi analyser les flux des caméras pour identifier le visage d'une personne dans une rue bondée ou rechercher des indices dans des heures d'enregistrement vidéo à la suite d’un incident grave.

La biométrie à grande échelle

Nos empreintes sont uniques et demeurent inchangées tout au long de notre vieAu fur et à mesure que la technologie biométrique continue d'évoluer, les sociétés trouvent de nouvelles façons de l'intégrer dans la vie quotidienne des citoyens. Aujourd'hui, les données biométriques accordent aux citoyens le droit fondamental d'être reconnus par leur gouvernement et leur donnent accès à une multitude de services, tels que les prestations sociales, les soins médicaux ou les services financiers. Et bien que les empreintes digitales demeurent la forme de données biométriques la plus couramment utilisée, certaines circonstances particulières peuvent nécessiter un double processus de vérification.

En 2009, IDEMIA s'est associé à un projet ambitieux mené par le gouvernement indien : attribuer un numéro d'identité unique à chaque résident dans un pays dont la population atteint plus de 1,3 milliard d'habitants. Le programme Aadhaar a connu un grand succès et l’un des facteurs déterminants de ce succès a été la décision d’utiliser plusieurs formes de données biométriques pour pallier à un problème bien connu pour une partie de la population. En effet, les empreintes digitales des travailleurs manuels, par exemple, peuvent, avec le temps, devenir difficiles à scanner ou à comparer. Le programme Aadhaar a donc intégré l’iris comme source secondaire d'identification, renforçant ainsi la sécurité pour chaque citoyen.

Dans certains pays, la biométrie s’avère également un instrument précieux pour les gouvernements souhaitant donner accès à des élections équitables à tous leurs citoyens. Lorsque les habitants des zones rurales d'Afrique doivent s’inscrire sur les listes électorales, la MorphoTablet 2i d'IDEMIA offre ainsi la solution tout-en-un. Ce terminal biométrique mobile est capable d'inscrire les citoyens à l'aide de trois types de données biométriques (empreintes digitales, visage et iris) et sa portabilité en fait l’outil idéal, même dans les zones les plus reculées.

La biométrie prend son envol

Dans le transport aérien, la reconnaissance faciale est la normeDe nombreux facteurs déterminent quelle forme de données biométriques est la plus appropriée pour un scénario donné. Par exemple, dans le cas du transport aérien, la reconnaissance faciale est devenue la règle d’or. Lorsque la norme internationale de l'OACI a exigé une photo comme élément biométrique obligatoire sur tous les passeports, elle a en effet ouvert la voie pour tout le secteur. C’est pour cette raison qu’aujourd'hui la vérification de l'identité des voyageurs dans les aéroports repose principalement sur les systèmes de reconnaissance faciale.

Le terminal T4 de l'aéroport de Changi à Singapour est un bel exemple de l’usage de la biométrie dans ce contexte. Pour suivre les milliers de passagers qui transitent chaque jour par Changi, l'aéroport s'appuie sur la technologie de reconnaissance faciale de l’enregistrement sur des bornes en libre-service au remplacement des cartes d'embarquement et même pour le paiement dans les boutiques hors taxes. La biométrie augmente la sécurité, optimise les ressources douanières et facilite le parcours des passagers.

La biométrie au quotidien

La biométrie a été largement adoptée en conséquence de son intégration dans les smartphonesBien que ces avantages soient nombreux, nous ne faisons qu'effleurer les possibilités de cette technologie. Ces dernières années, l’usage de la biométrie s’est démocratisée suite à son introduction dans les smartphones. Avec le scan des empreintes digitales d'abord, puis la reconnaissance faciale, la biométrie est devenue partie intégrante de notre quotidien. Aujourd'hui, nos données biométriques nous permettent déjà de déverrouiller nos téléphones grâce à des innovations comme IDEMIA 3D Face, et le potentiel d'utilisation est exponentiel : s’identifier de manière sécurisée via notre smartphone pour l’ouverture d’un compte bancaire, souscrire un nouvel abonnement mobile à distance ou encore remplacer notre code PIN par nos empreintes digitales

Les avantages de la biométrie au quotidien sont tels que le taux d'adoption ne cessera de croître. Demain, nous pourrions nous retrouver dans un monde sans mots de passe. Un monde où les mots de passe pour n’importe quel site ou service seront remplacés par quelque chose de hautement sécurisé et impossible à oublier : nos propres données biométriques.