HSBC évolue vers des cartes bancaires en plastique recyclé

En collaboration avec IDEMIA, la banque commercialisera progressivement de nouvelles cartes en PVC recyclé dans les pays où elle est présente.

Cette transition entraînera une réduction annuelle des émissions de CO2 de 161 tonnes et évitera la production de 73 tonnes de déchets plastiques par an.

HSBC annonce la commercialisation de cartes bancaires écoresponsables partout où la banque est présente à travers le monde. D’ici fin 2026, elle aura ainsi éliminé le PVC à usage unique au profit du PVC recyclé.

Ce programme de cartes écoresponsables, qui concerne les cartes de débit, de crédit et commerciales émises dans son réseau, s’inscrit dans la stratégie d’HSBC, à savoir réduire ses émissions de CO2 et atteindre la neutralité carbone dans ses activités et sa chaîne d’approvisionnement d’ici 2030, voire plus tôt.

En collaboration avec IDEMIA, fabricant mondial de cartes, la banque commercialisera progressivement de nouvelles cartes dans les pays où elle est présente. Après la Malaisie en janvier 2021, le déploiement va se poursuivre au Sri Lanka ce mois-ci, suivi par le Royaume-Uni cet été. Il se généralisera ensuite à d’autres pays et marchés d’ici fin 2021, notamment l’Australie, le Canada, l’Indonésie, Macao, le Mexique, Singapour, les Émirats Arabes Unis et les États-Unis.

Sur la base du volume actuel de cartes émises chaque année par HSBC (23 millions), le passage au PVC recyclé entraînera une réduction des émissions de CO2 de 161 tonnes par an et évitera également la production de déchets plastiques, à hauteur de 73 tonnes par an, soit le poids de plus de 40 voitures.

Nous sommes ravis de pouvoir désormais disposer de matériaux plastiques recyclés à une échelle nous permettant de remplacer progressivement nos cartes bancaires dans le monde entier. Nous allons ainsi pouvoir réduire nos émissions de CO2 à mesure que nous passerons à des matériaux écoresponsables dans l’ensemble du processus de fabrication des cartes. C’est une nouvelle étape dans la réalisation de l’objectif de neutralité carbone de nos activités, qui va aider la banque et ses clients à avoir un impact positif sur l’environnement.
Richard Harvey, Directeur des produits de banque au détail, Groupe HSBC

À mesure que les sites commenceront à émettre des cartes en PVC recyclé, les clients ayant besoin d’une nouvelle carte ou de faire remplacer leur carte seront les premiers à en bénéficier. Afin d’utiliser aussi longtemps que possible les cartes existantes, les modèles en plastique recyclé seront émis au fur et à mesure de l’expiration des anciennes cartes. La disponibilité des cartes en PVC recyclé pourra varier en fonction des pays et de leur date d’entrée dans le programme.

Le passage au PVC recyclé s’inscrit dans l’ambition plus globale d’HSBC en faveur d’un avenir prospère et durable et dans sa démarche vers la neutralité carbone de ses activités. Il s’agit de la première étape d’une transition progressive vers l’émission de cartes en matériaux écoresponsables, sachant qu’HSBC continuera aussi d’évaluer l’intérêt d’autres matériaux de remplacement.

HSBC s’est engagé à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, voire plus tôt, tout en s’employant, aux côtés de ses clients de tous les secteurs, à réduire ses émissions. Faire évoluer nos cartes bancaires afin d’éliminer la carte en plastique à usage unique s’inscrit dans notre objectif de neutralité carbone sur l’ensemble de nos activités et de notre chaîne d’approvisionnement d’ici 2030, voire plus tôt. Les nouveaux matériaux écoresponsables, comme le PVC recyclé, sont pour le secteur des services financiers un moyen simple d’agir plus vite pour un avenir plus durable, et nous sommes fiers de faire partie d’un mouvement qui prend de l’ampleur dans le monde entier.
Taylan Turan, Directeur de la clientèle, des produits et de la stratégie, Groupe HSBC

Selon une enquête mondiale menée par Mintel pour HSBC, une majorité des consommateurs (77 %) s’accorde à dire que « les acteurs des services financiers ont un rôle important à jouer pour bâtir une société plus durable ». Par ailleurs, plus de deux tiers des répondants (67 %) se sont dits très intéressés par des cartes bancaires fabriquées à partir de matériaux écoresponsables. D’après une autre enquête mondiale, menée cette fois par Dentsu Data Labs pour IDEMIA, la plupart des personnes interrogées (92 %) estiment que leur banque devrait activement s’employer à préserver la planète, et une large majorité (87 %) s’attend à ce qu’elle propose des cartes écoresponsables.

IDEMIA est fier d’être un partenaire mondial de longue date d’HSBC et de l’accompagner dans ses objectifs de développement durable notamment grâce à GREENPAY, l’une des offres de notre gamme de solutions écoresponsables pour les institutions financières. Nous partageons les objectifs d’HSBC dans ce domaine : selon nous, les cartes bancaires ne doivent pas nuire à la planète. Nous sommes impatients de collaborer avec HSBC pour accompagner l’évolution de son offre mondiale de cartes vers le PVC recyclé. Fabriquées à partir de déchets valorisés, les cartes en PVC recyclé contribuent à réduire considérablement les déchets plastiques, l’un des enjeux les plus pressants de nos sociétés modernes. Passer au plastique recyclé, c’est également économiser de l’énergie, limiter la consommation de pétrole et réduire les émissions de gaz à effet de serre, afin de contribuer à lutter contre le réchauffement climatique et à réduire la pollution atmosphérique.
Amanda Gourbault, Vice-Présidente Exécutive pour les activités liées aux institutions financières chez IDEMIA

1) D’ici au quatrième trimestre 2026, les cartes de paiement émises par HSBC passeront du PVC à usage unique au PVC recyclé, avec d’abord 85 % de PVC recyclé au premier semestre 2021, puis 100 % de PVC recyclé d’ici la fin d’année. Cette démarche concerne les cartes de débit et de crédit et les cartes commerciales.
2) HSBC est la première banque internationale à s’associer à IDEMIA pour le déploiement de cartes en PVC recyclé dans le monde entier. La quasi-totalité (99 %) des cartes bancaires émises par HSBC est fabriquée par IDEMIA.
3) HSBC émet actuellement 23 millions de cartes bancaires par an dans le monde, pour des clients de 52 pays/marchés.
4) Les économies de CO2 et de plastique sont calculées pour des cartes fabriquées à partir de 85 % de PVC recyclé provenant de déchets industriels. Par rapport à une carte en PVC standard, chaque carte en PVC recyclé permet d’économiser 7 g de carbone et 3,18 g de plastique (source : IDEMIA).
– Réduction des émissions de dioxyde de carbone : 1 carte = 7 g x 23 millions = 161 tonnes de CO2
– Réduction des déchets plastiques : 1 carte = 3,18 g x 23 millions = 73 tonnes de plastique
– 73 tonnes = 40 fois plus que le poids d’une voiture de taille moyenne, par exemple une Ford Taurus de 2009 pèse 1,652 tonne (source : https://www.themeasureofthings.com/singleresult.php?comp=weight&unit=tns&amt=73&i=1)
5) Méthodologie de recherche :
– Mintel : enquête en ligne effectuée en août 2020 auprès de 10 450 personnes âgées de 18 ans et plus détenant des produits financiers au Canada, en Chine, à Hong Kong, au Mexique, au Royaume-Uni et à Singapour ;
– Dentsu Data Labs : enquête en ligne effectuée pour le compte d’IDEMIA auprès de 2 791 personnes du 12 au 25 mars 2020 dans 10 pays – Afrique du Sud, Brésil, Émirats Arabes Unis, États-Unis, France, Inde, Japon, Malaisie, Mexique et Royaume-Uni.
6) Les cartes de remplacement désignent les cartes devant être réémises après une perte ou un vol.

IDEMIA
IDEMIA

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez nos principales actualités et suivez les tendances de nos marchés en vous abonnant à notre newsletter.

En cliquant sur le bouton «Je m'inscris», vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité d'IDEMIA et que vous consentez au traitement de vos données personnelles tel que décrit.

Votre adresse e-mail sera utilisée exclusivement par IDEMIA pour vous envoyer des newsletters. Conformément à la loi, vous disposez de droits d'accès, de rectification et de suppression de vos données personnelles, ainsi que d'opposition à leur traitement, en écrivant à dpo@idemia.com.