L’index égalité professionnelle femmes-hommes chez IDEMIA en France

Dans le cadre de la Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel promulguée le 5 septembre 2018, Muriel Pénicaud, Ministre du Travail et Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, ont dévoilé le 22 novembre dernier, l’index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Sous la forme d'une note sur 100, cet index qui s’applique aux entreprises d'au moins 50 salariés, doit atteindre un minimum de 75. Il permet aux entreprises de mesurer leurs efforts et leurs résultats en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Il est calculé à partir de 5 indicateurs* :

  • L’écart de rémunération femmes-hommes,
  • L’écart de répartition des augmentations individuelles,
  • L’écart de répartition des promotions,
  • Le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité,
  • Le nombre de personnes du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations.

La mixité et la diversité constituant de véritables atouts pour l’innovation, la créativité et par voie de conséquence la performance du Groupe, une attention particulière est donnée à l’égalité professionnelle au sein du Groupe IDEMIA.

En tant qu'entreprise de plus de 1 000 salariés, les entités IDEMIA France et IDEMIA Identity & Security France publient leurs index d’égalité professionnelle femmes – hommes :

IDEMIA France :
81/100

IDEMIA Identity & Security France :
84/100

Notre engagement pour l’égalité professionnelle s’inscrit dans les démarches de Responsabilité Sociétale initiées depuis plusieurs années au sein du Groupe. Il se traduit à travers différents suivis et actions menés notamment en matière de recrutement, de formation, d’évolution de carrière. A cette fin, un budget est spécifiquement dédié à la résorption des éventuels écarts constatés en matière de rémunération.
Sandra de PAULINY, VP HR FRANCE

*Le décret n° 2019-15 du 8 janvier 2019 portant application des dispositions visant à supprimer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes dans l'entreprise et relatives à la lutte contre les violences sexuelles et les agissements sexistes au travail a été publié au JO le 9 janvier 2019.